Le point théorique

blog_point-01

POINT n.m. (lat. punctum, de pungere, poindre)

  1. Élément d’espace, de dimension très réduite, qui est ou qui peut être figuré par l’intersection de deux droites : Par deux points distincts ne peut passer qu’une seule droite.
  2. Très petite marque de forme plus ou moins déterminée : Angine avec des points blancs.
  3. Très petit rond utilisé comme signe graphique, comme marque spécifique, distinctive, etc. : Les lettres i et j comportent un point.
  4. Lieu précis, endroit déterminé : Fixer un point de l’horizon. Trouver un point d’eau dans le désert.
  5. Lieu, moment abstrait défini par une caractéristique : Toucher un point sensible.
  6. Douleur aiguë bien localisée : Avoir un point dans le dos.
  7. Sujet, question quelconque ou aspect, étape d’une question d’un discours, d’un développement : Discuter un point de droit. C’est un point sur lequel je ne reviendrai pas.
  8. Niveau, seuil, degré où quelque chose change d’état : Point de fusion.
  9. État, situation de quelqu’un ou de quelque chose, degré atteint : Nous en sommes toujours au même point. À ce point d’hypocrisie, la discussion n’est plus possible.
  10. Chaque unité d’une échelle de notation ; unité attribuée à un joueur, à un sportif au cours d’une partie, d’une compétition : Il lui a manqué six points pour être reçu.

 

LE POINT THEORIQUE


Définitions et caractéristiques visuelles

blog_point-01

Le POINT avec la ligne et la surface sont les éléments fondamentaux du design graphique.

Le POINT en est le plus petit élément.

blog_point-03

Le POINT n’a ni dimension ni amplitude.

Le POINT est situé dans l’espace par des coordonnées x et y.

blog_point-04

Des POINTS disposés sur une surface forment une matrice, le point n’est plus isolé mais forme une surface grise.

Le POINT dans un modèle matriciel, est le plus petit élément de demi-teinte d’une image, plusieurs points regroupés forment un pixel.

blog_point-05

L’utilisation du point dans la conception graphique offre une large variété d’effets visuels.

Le POINT, selon sa position permet des associations.

Un POINT centré évoque le calme, si ce point est déplacé il évoque une tension.

blog_point-06

Un POINT répété permet de créer une structure ou un motif.

Des POINTS de tailles variées et/ou de couleurs différentes donnent un effet vif et stimulant.

blog_point-07

Le POINT, le point virgule, les points de suspension, les deux-points, le point d’interrogation, le point d’exclamation, les deux points du tréma, le point du i et du j sont des signes typographiques.

Le POINT est également une unité de mesure typographique. Il équivaut à 1/72e de pouce, soit 0,3472 millimètre. Deux points valent un pica.

SOURCES

Richard Poulin, Les Fondamentaux du design graphique : les 26 concepts clés de la communication visuelle, Dunod

Bryony Gomez-Palacia et Armin Vit, Anthologie du graphisme : Le guide de référence des pratiques et de l’histoire du graphisme, Pyramyd

Céline Remechido, Petit manuel de graphisme, Pyramyd

Damien et Claire Gautier, Mise(s) en page etc. : Manuel, Pyramyd

Peter J. Wolf, Dictionnaire graphique, Pyramyd



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *